Un test d’allergie est-il un résultat définitif ?

Lorsqu'un test de provocation cutané ou sanguin est positif les patients ont tendance à s'inquiéter. Cependant, un dépistage d’allergie positif ne signifie pas forcément que le patient est malade actuellement.

La différence entre sensibilisation et allergie

Le dépistage des allergies se fait en deux temps : l’interrogatoire, puis les tests de provocation si nécessaire. Ceux-ci ont pour rôle de confirmer les estimations trouvées à l'interrogatoire mais aussi de faire la différence entre allergie et sensibilisation chez ce patient. On appelle sensibilisation la fabrication par un individu d'anticorps suite au contact avec un allergène donné. Après un nouveau contact avec le même allergène, le patient peut ne pas présenter de réactions : il est sensibilisé. A l’inverse si le patient présente des manifestations cliniques (rhinite, asthme, urticaire…) on peut dire que celui-ci est allergique.

Les significations d’un test de dépistage d'allergie positif

Comme nous l’avons dit, un test de provocation cutané peut signifier une sensibilisation ou une allergie. Cependant, cette allergie peut ne pas se déclarer tout de suite. Un patient peut être déclaré positif à un certain allergène mais ne pas déclencher d'allergie avant plusieurs années, même en se trouvant au contact de l’allergène à maintes reprises. Un patient peut être dépisté allergique à un certain aliment sans cependant ressentir de manifestations cliniques, et se retrouver allergique aux acariens dix ans plus tard !

Les tests positifs sur les enfants

Chez les enfants, un test positif à un allergène donné ne signifie pas forcément qu’il y sera allergique plus tard dans sa vie. Ce qu’on remarque le plus souvent chez l’enfant lors d’un dépistage positif à un aliment, c’est le développement d’une allergie respiratoire autour de l'âge de 7 ans. Dans tous les cas, un dépistage positif n’est jamais définitif.